7-11 mars 12 | CIRCUMNAVIGATION @ Ste-Claire

Farce musicale à propos de la conquête du monde.
Une création de la Cie du Phonoscope.



Pour les explorateurs de la fin du Moyen-Âge et de la Renaissance, la circumnavigation désigne la maîtrise des terres dont on a fait le tour en bateau.

CIRCUMNAVIGATION présente des musiques et des textes autour de
voyages imaginaires flirtant avec l’absurde, le grinçant et l’inquiétant.
Le langage choisi est en lui-même un voyage entre poésie sonore,
narration et mélodie.

Ce nouveau spectacle de la Cie du Phonoscope fait toujours la
part belle à la musique tout en offrant une place accrue aux mots et
aux histoires.

C’est aussi une exploration à l’intérieur de formes populaires issues
de la Commedia dell’arte ou du cirque. Par exemple, on se joue de la 
notion d’instrument, les musiciens se construisant des machines à sons
 qui rappellent aussi bien les expériences sonores les plus récentes
 que la machinerie de l’opéra baroque ou du théâtre de rue.


Avec Yannick Barman | Ariel Garcia | Anne Gillot | Benoît Moreau | Luc Müller | Wanda Obertova | Dragos Tara

Textes Nicolas Carrel
Mise en scène Benoît Blampain
Scénographie et costumes Roberto Baíza

9e FESTIVAL RUE DU NORD

Musiques improvisées et expérimentales
du mercredi 8 au samedi 11 février 2012
Théâtre 2.21, Lausanne

Cette 9ème édition du festival des recalé·e·s à la catégorisation musicale a été conçue, encore davantage que les années précédentes, comme un espace de rencontres. Du mercredi au samedi, des musicien·ne·s, performeurs·euses, disquaires et libraires de la nébuleuse de l'art sonore envahiront le théâtre 2.21, généralement pour des soirées, parfois l’après-midi. Certain·e·s resteront même durant toute la semaine, parfois dans le même rôle, parfois en changeant de costume.

Rue du Nord accueille pendant toute la durée du festival dès 20h :

Librairie Grand Guignol

Cette librairie lyonnaise atypique propose SF et poésie, littérature américaine et européenne, revues et vinyles, ciné bis, bd indépendante, un stock iconoclaste de livres et de disques, d’occasions introuvables et de nouveautés imprévisibles.

Insubordinations Netlabel

Insubordinations est un netlabel essentiel à la musique improvisée romande et au-delà, par ses nombreuses productions disponibles sous forme de CDs de facture artisanale, inventive et soignée. Défenseur des licences ouvertes, et mettant donc son catalogue à disposition pour le téléchargement, mais aussi plateforme pour des projets comme un festival nomade ou un orchestre géant et ouvert, Insubordinations est emblématique d'une certaine scène d'aujourd'hui.

Stille Post

Installation d'Alessandro Bosetti
Huit pièces radiophoniques à écouter individuellement, par Alessandro Bosetti, musicien fasciné par les langages, les malentendus, les traductions.

Collectif RATS

Rats
Tous les soirs, dès 20h30, les membres du collectif d’artistes veveysans vont revêtir leurs costumes de Monsieur Loyal pour inaugurer et accompagner les concerts.

Mercredi 8 février

21h Trophies

Alessandro Bosetti : voix, électronique, composition texte et son
Kenta Nagai : guitare fretless
Tony Buck : batterie
Trophies
La voix – ou plutôt une multitude de voix chantées ou parlées – est au centre du projet Trophies. En faisant usage de longues boucles répétitives où le texte vient se fondre dans l'électronique et les instruments, Trophies propose une musique de transe puissante.

Jeudi 9 février

21h Juanjosé Rivas

circuit-bending, vidéo
Juanjosé Rivas
Cet artiste mexicain détourne des objets ménagers et des jouets pour les intégrer à son dispositif sonore. Lors de ses performances en solo, il donne à la vidéo et à son interaction avec la musique un rôle à part entière.

22h Streifenjunko

Eivind Lønning : trompette
Espen Reinertsen : saxophone
Eivind Lonning Espen Reinertsen
Ce duo d'Oslo propose une musique vigoureuse dans laquelle les modes de jeu inhabituels des instruments inventent un large espace sonore entouré de vide.

23h Atomic Paracelze

Antoine Läng : voix, électronique lo-fi
Jamasp Jhabvala : violon
Jean-François Gandolfo : fender rhodes
Alexis Hanhart : basse
Dominic Frey : batterie
Atomic Paracelze
Bien ancré dans la mare du rock, ce collectif romand a aussi des ailes pour s'envoler avec fracas vers des compositions frénétiques. Les chansons s'évadent et deviennent terrains de jeux pour des instrumentations puissantes.

Vendredi 10 février

21h Soirée soli

Liz Allbee trompette
Wanda Obertova voix
Hans Koch clarinette basse
Christian Kobi saxophone soprano
Alfredo Costa Monteiro papier
Mathias Forge: trombone
Mat Pogo: voix, électronique
Vincent de Roguin: dispositif électronique
Réunis par Rue du Nord pour l'occasion, ces huit solistes ont carte blanche pour se partager l'espace du théâtre 2.21 le temps d'une soirée.

Samedi 11 février

16h Duos

Rue du nord se propose pour la troisième année d’affilée de provoquer deux rencontres inédites, en invitant à jouer en duo un ou une musicien·ne « du cru » – habitant dans la région ou s'y produisant régulièrement – et un ou une musicien·ne d’ailleurs, d’outre-Sarine ou même, parfois, de bien plus loin.

Allbee-Barman

Liz Allbee: trompette
Yannick Barman: trompette, électronique
Liz Allbee Yannick Barman
Lors de ce concert, l’américaine déjantée et le protéiforme valaisan nous feront apprécier deux approches différentes de la trompette et de sa mise en relation avec l’électronique.

Rivas-Tara

Dragos Tara: contrebasse, électronique
Juanjosé Rivas: circuit-bending, vidéo
Dragos Tara Juanjosé Rivas
Le suisse Dragos Tara et le mexicain Juanjosé Rivas n’ont eu de cesse d’assister aux concerts l’un de l’autre en 2010 lors du festival High Zero à Baltimore. Ils se sont plu et ont eu envie de jouer ensemble. Le Festival Rue du Nord leur en offre cette année l’occasion.

21h Pogo-Schick duo

Ignaz Schick: platines, moteurs, objets
Mat Pogo: voix, lecteur cd
Ignaz Schick Mat Pogo
Usant de sa voix et de platines cd, Mat Pogo enchaîne frénétiquement et superpose non sans humour des enregistrements, des bruits de bouche, des cris et des amorces de discours. Partageant lui aussi ce penchant pour le fragment et le collage, Ignaz Schick le rejoint avec ses « surfaces rotatives » : il joue de différents objets et matières, les faisant tourner sur le plateau d’un tourne-disque et les amplifiant avec un petit microphone à condensateur.

23h Praed

Paed Conca : basse électrique, clarinette, électronique
Raed Yassin : contrebasse, cassettes, électronique et vidéo
Paed Conca Raed Yassin
Collaborant ensemble jusqu'à fondre leurs noms, ce duo basé à Beirut voit les rôles de chacun changer en permanence. Le zapping entre les instruments entraîne dans son mouvement les sons et images constamment réinventés.

00h Raed DJ

Dans le prolongement du duo Praed, la partie de danse finale est placée sous le signe de l'underground libanais et de quelques perles du rock du Moyen-Orient.

Théâtre 2.21, rue de l’Industrie 10, Lausanne
Entrée : 20.-/15.-
Samedi après-midi + soir : 35.-/25.-
Abonnement : 60.-/50.-
Réservation : 021 311 65 14 ou sur le site du Théâtre 2.21
Avec le soutien de : la ville de Lausanne, l'Etat de Vaud, la Loterie romande, Pro Helvetia, Espace2

Archives